Région Grand Est

OPÉRATION DE SOLIDARITÉ

APPEL A MOBILISATION - Bure : solidaires et mobilisé.e.s aux côtés de notre camarade paysan jugé le 13 février

13.02.2018 .


13.02.2018 La convocation de Christian, camarade alsacien, militant de la Confédération Paysanne au Tribunal de Grande Instance de Bar-Le-Duc, le 13 février prochain, est totalement inappropriée, révoltante. Nous disons « stop » et appelons à venir nombreuses et nombreux, soutenir nos camarades de luttes Mardi 13 février, à partir de 9 h, devant le tribunal, 11 place Saint Pierre, à Bar-Le-Duc.

 

La convocation de Christian, camarade alsacien, militant de la Confédération Paysanne au Tribunal de Grande Instance de Bar-Le-Duc, le 13 février prochain, est totalement inappropriée, révoltante.

Il sera jugé avec un autre opposant au projet Cigéo (installation en profondeur d'une décharge nucléaire à Bure), tous deux présumés avoir participé le 15 août 2016 à une « association de malfaiteurs » qui a conduit à la neutralisation du mur illégalement érigé par l'ANDRA dans le bois Lejuc (cf. délibéré de la Cour d'Appel de Nancy du 22 mai 2017).

La mise en cause de Christian ne tient en rien du hasard : le ministère public poursuit là ses tentatives d'intimidation, dans la droite ligne de la pression policière qu'il exerce dans les villages avoisinant les installations de l'ANDRA, et des procès tous azimuts qui « animent » le tribunal barisien depuis de longs mois.

De longue date, Christian milite et agit, en toute intégrité, de façon non violente, et avec des convictions largement partagées pour la défense d'une agriculture paysanne et de ses travailleurs/euses. Il s'est pleinement engagé dans de nombreuses luttes collectives que l'intérêt et le droit commun ont par la suite reconnue comme légitimes : OGM, Notre Dame des Landes, interprofessions...

Par la condamnation des individus et en misant sur la diffusion de la peur qu'elle génère, la justice et les autorités cherchent à affaiblir un mouvement de lutte qui ne fait que grandir.

Du soutien aux migrants, à la défense des terres agricoles et de l'environnement en passant par la dénonciation des accords de libre-échange, nous constatons, partout, une dérive inquiétante et une criminalisation de l'action collective par son traitement en « association de malfaiteurs ».

Ce mépris est contre-productif, et nourrit un sentiment de révolte.

 

Nous disons « stop » et appelons à venir nombreuses et nombreux,

soutenir nos camarades de luttes

Mardi 13 février, à partir de 9 h,

devant le tribunal, 11 place Saint Pierre, à Bar-Le-Duc.

 

Contacts :

Pour la Confédération paysanne Alsace : Rémi Picot 06 07 78 55 10

Pour la Confédération paysanne Grand Est : Romain Balandier : 06 13 38 18 28

 

Les Amis de la Confédération paysanne Alsace, Confédération paysanne, Confédération paysanne Grand Est, Confédération paysanne Alsace, Confédération paysanne Meurthe et Moselle, Meuse, Vosges et Haute-Marne.

LE SYNDICAT PRÈS DE CHEZ VOUS
Pour connaître les autres délégations locales
LA CONF SUR LE WEB
Suivez-nous sur Twitter !Suivez-nous sur Facebook !Google+ Flux rss des communiqués de presse
Confédération Paysanne Grand Est